Accueil ACTUALITE Mali : La Charia s’impose à coups de fouet dans le Nord...

Mali : La Charia s’impose à coups de fouet dans le Nord du Mali

2733

Application de la Charia

Comme le rapporte Jeune Afrique, Mohamed Ould Baby, un élu de la ville, décrit les circonstances de cette sentence et la scène surréaliste qui a intriguée de nombreux citadins:

 Sur la place Sankoré de Tombouctou (centre), un homme et une femme ont reçu cent coups de fouet chacun pour avoir eu un enfant hors mariage [..]  C’était comme un spectacle, les gens ont regardé ça. J’ai vu les jeunes descendre d’un véhicule sur la place, puis les coups de fouet. C’est la première fois que je vois ça

Tetanisés par la peur 

La violence de la scène est amplifiée par le camouflage des visages des jeunes couples et l’absence de réaction des spectateurs, comme figé par la peur ou l’incompréhension. Le jeune couple a ensuite été forcé à se marier.  Moussa Kaka témoigne du même phénomène, une tétanisation de la population qui affecte aussi les habitants de Gao. Il raconte dans Slate Afrique :

Le «calme de la population de Gao.. dans une «ville (qui) semble figée». Ansar Dine et les moudjahidines contrôlent toute la partie conquise. «Ils contrôlent la vie des habitants, ils contrôlent les mosquées, (…) la façon de s’habiller, la façon de vivre…»

Une autre personne affirme dans le même article :

J`ai reçu quarante coups de fouet parce que je fumais et que j`ai continué à fumer après qu`on me l’ait interdit

L’application de la Charia dans le Nord du Mali est un des objectifs principaux du groupe islamiste Ansar Eddine qui a pris le contrôle de Tombouctou lors d’une alliance de courte durée avec le mouvement touareg MNLA.

Malijet donne les détails des autres actes de la Charia qui ont été mis en place dans le Nord du Mali :

La semaine dernière, des membres du Mujao avaient brûlé des cartons de cigarettes et fouetté des fumeurs à Bourem, une ville du nord du Mali qu’ils occupent et contrôlent. En mai à Gao, ils avaient empêché des jeunes de jouer au football et de regarder la télévision, ce qui avait provoqué de violentes manifestations anti-islamistes.

Des Maliens indignés  

De nombreux Maliens s’insurgent devant ce châtiment. Mais Ansar Eddine n’est pas la seule entité qui souffre de l’opprobe des internautes. Doumbia fait part de sa honte devant cet état de fait :

j’ai honte de l’armée malienne, des chefs d’Etat de la CEDEAO, des hommes politiques maliens…Bref j’ai honte de ma personne face à cette barbarie perpétrée par des violeurs, des assassins des paresseux enemis de l’humanité…Les députés, les ministres des deux mandats d’ATT, les fuillards de l’armée malienne ne valent pas mieux que ces hommes.

Djéné ajoute :

C’est à pleurer. Ne nous laissons plus piétiner par ces gens. Regarder bien celui qui frappe et retrouvons le il aura le même sort. Leur mariage forcé est nul ils le feront quand le nord sera libre s’ils le veulent. Jeunes gens vous êtes mes enfants et j’ai honte pour ce pays qui laisse faire ça.

Momar demande au gouvernement de prendre ses responsabilités et d’intervenir :

Mr. diarra, si vous ne faites pas quelque chose le plus vite possible contre ces barbares, nous allons vous faire partir. Nous souffrons trop dans notre ame et dignité. Mais c’est du jamais vu en afrique. C’est incroyable. Même apres une guerre gagnée contre ces barbares d’autres cieux, ces infamies nous resterons collées dans nos consciences.

Mais tous ne sont pas du même avis. Karaski pense que les Maliens ont un choix spirituel à faire :

Je n’approuve pas la manière dont ces groupes armés ont atteri dans notre pays, et je pense que si la charia doit être appliqué, ça doit être avec le choix des maliens. Néanmoins disons le : ceci n’est que la pratique de ce qu’Allah nous a ordonné. Et que chacun de nous se dise que s’il reprouve ce chatiment soit parce qu’il le trouve inhumain, moyennageux…et bien qu’il sache que c’est l’Islam même qu’il rejette et par la même occasion doit se poser des questions sur la sincerité de sa foi en Allah et au Coran.

Mais Malien a une autre vision de l’islam:

Nous respectons les valeurs humaines et universelles, nous ne commettons pas de viols même si nous ne sommes pas musulmans, nous ne commettons des vols même si nous ne sommes pas musulmans, nous ne sommes pas traficants de drogue, nous me sommes pas non plus de feinéants, nous travaillons et nous vivons de notre labeur. Si l’islam, c’est être comme vous êtes; non nous ne sommes pas musulmans et nous le seront jamais. L’islam que nous connaissons, c’est la paix, le respect de soi et des autres, le respect de la dignité humaine.

ARTICLES SIMILAIRES