Accueil MEDIAS « Touche pas au grisby »

« Touche pas au grisby »

Yvette Bert, 76 ans, dite « Mamie Yvette » (mais surnommée « Mamie Loto » par les médias), est morte le jour de Noël 2014.
Retraitée, elle était une mère de sept enfants. Ses rentes s’élevaient à 650 euros par mois.
Elle avait organisé, entre janvier 2009 et mai 2013, 160 lotos.
Elle avait créé une association loi de 1901, «Ensemble pour l’espoir», et organisait des lotos pour récolter des dons, qu’elle reversait, disait-elle, à des associations de défense de la protection de l’enfance ou de lutte contre la mucoviscidose par exemple. Son avocate avait expliqué qu’ «elle reversait tout aux associations sans tirer aucun profit, si ce n’est de quoi compenser ses frais de fonctionnement (l’achat de lots, les locations de salle, l’électricité, l’eau, le chauffage…).
« Si certains en vivent, ma cliente pas du tout! »
En 2011, suite à un contrôle fiscal, elle s’était rendue dans les locaux des impôts pour avoir des explications : Il lui avait été répondu qu’elle avait un numéro de SIRET et que la loi de 1901 stipule que si elle n’avait qu’un fonds de roulement en fin d’année, elle n’avait rien à payer…
Dont acte.
Début novembre 2014, « Mamie Yvette » a été condamnée à six mois de prison avec sursis et à près de 120 000 euros d’amende pour avoir organisé ces lotos sans avoir payé d’impôts sur les recettes.

La justice a donc fait son travail :

Jérome Cahuzac : Affaire de blanchiment de fraude fiscale …Affaire de blanchiment de fonds provenant d’entreprises dont les services ou produits sont pris en charge par la Sécurité Sociale, …déclaration incomplète ou mensongère de son patrimoine par un membre du gouvernement.
Cahuzac est un élu de la République
Mis en examen en 2013, toujours libre et jugé coupable mais sans peine.

Les époux Balkany : Fraude fiscale, détournement de fonds publics. ils opèrent des débits de cartes bleue allant jusqu’à 360 000 euros pour une année, bien loin de leurs revenus déclarés. La fraude se compte en millions d’euros (biens immobiliers et comptes en banques).
Balkany est un élu de le République.
Mis tous les deux en examen fin 2013, toujours libres et non jugés.

Dassault : Blanchiment d’au moins 53 millions d’euros en liquide, fraude fiscale, mise en place d’un système d’achat de votes entre 2008 et 2012 à Corbeil-Essonnes, association de malfaiteurs et tentative d’assassinat.
Dassault est un élu de le République.
Toujours libre et non jugé.

Jean-François Noyes (PS): Conseiller Général des Bouches-Du-Rhône, mis en examen en 2012 dans le cadre de l’Affaire Guérini pour association de malfaiteurs en vue de trafic d’influence et recel de trafic d’influence.
Noyes est un élu de le République.
Toujours libre et non jugé.

Gilles Carrez : Président de la commission des Finances, il devrait prochainement faire l’objet d’un redressement fiscal pour ne pas avoir payé l’ISF.
Garrez est un élu de le République.
Toujours libre et non jugé.

Jean-Noel Guérini : Actuel Sénateur des Bouches du Rhône, mis en examen en 2011 pour prise illégale d’intérêt et trafic d’influence.
Guérini est un élu de le République.
Toujours libre et non jugé.

…. longue liste non exhaustive …

Il se trouve actuellement une soixantaine de parlementaires en délicatesse avec le fisc. Un élu qui critique la politique de logement social de la Ville de Paris tout en bénéficiant d’un logement social, un Maire de la Seine Saint Denis qui cumule une coquette indemnité d’élu avec des allocations chômage, comme d’ailleurs un autre élu des Hauts de Seine….ad libitum ….ad nauseum.

Donc « Mamie Loto » aurait mis l’économie de la France en danger ?

En France, la fraude fiscale coûterait de 60 à 80 milliards d’euros par an, la fraude sociale des entreprise tournerait autour de 15 milliards d’euros annuels. L’optimisation fiscale coûte elle entre 30 et 36 milliards au minimum à l’Etat français. On tourne au mieux à 105 milliards et au pire à 131 milliards de manque à gagner. Pour ce qui est comptabilisable…

Selon le Parlement Européen, le manque à gagner fiscal s’élèverait à 2.000 euros par citoyen européen. L’économie souterraine représenterait 20% du PIB de l’Union européenne : 1.000 milliards d’euros.

Entre vingt mille et trente mille milliards de dollars sont dissimulés dans les paradis fiscaux, soit l’équivalent des deux tiers de la dette mondiale.(cf : Xavier Harel, ancien journaliste à La Tribune et auteur du livre « La grande évasion, le scandale des paradis fiscaux »).

Du grain à moudre pour la fachosphère… :
« L’Institut pour la justice » -association créée en 2007- d’habitude plutôt connue pour son discours hyper-sécuritaire et sa position politique très ultra droitière et habituée à instrumentaliser des familles de victimes, a mis en ligne une pétition soutuenue d’une vidéo peu après la condamnation de Mme Bert. « Chère Madame, Vous pouvez compter sur mon soutien indéfectible dans l’épreuve que vous traversez. J’estime que, au vu du contexte, il est absurde que la justice se soit rangée contre vous. C’est pourquoi je tiens à vous faire savoir que nous sommes des milliers à vous soutenir, et à encourager notre entourage à faire de même »
Cette triste affaire a également été largement relayées sur les blogs de la « fachosphère » comme sur Fdesouche, Riposte Laïque et par le blogueur d’extrême-droite Mike Borowski -ancien militant UMP qui flirte désormais avec l’ultra-droite- qui anime « La Gauche m’a Tuer ».

Epilogue – deux citations bien connues :
« Que vous soyez puissants ou misérables, les jugements de cour vous rendront blancs ou noirs »
« Dans la justice, il y a l’avocat qui connaît bien la loi, et l’avocat qui connaît bien le juge »
La célérité de la justice a ses priorités…
Ca valait bien une vie de mamie malhonnête, non ?

ARTICLES SIMILAIRES