Accueil RESISTANCES Anonymous veut faire du 5 novembre une journée mondiale de désobéissance civile

Anonymous veut faire du 5 novembre une journée mondiale de désobéissance civile

6740

Comme chaque année, le mystérieux groupe d’hacktivistes Anonymous souhaite commémorer la nuit de la conspiration en appelant à une journée mondiale de désobéissance civile.

Le 5 novembre 1605, Guy Fawkes, un révolutionnaire catholique est arrêté alors qu’il s’apprête à faire sauter la Chambre des Lords au cours de la cérémonie d’ouverture du Parlement. Depuis l’année 2006 et la sortie du film V pour Vendetta, la figure de Guy Fawkes représenté comme un défenseur des libertés prêt à se sacrifier pour sa cause est devenue l’icône du mouvement Anonymous, dans la lutte pour la liberté d’expression.

Le collectif a annoncé qu’il s’attaquera le 5 novembre prochain à plusieurs sites gouvernementaux du monde et appelle dans une vidéo intitulée “Anonymous #NOV5TH 2013 – the lion sleeps no more”, tous les activistes à occuper les espaces publics lors d’une journée de désobéissance civile mondiale. « Now it’s time to occupy everywhere” peut on ainsi lire dans l’appel. Facebook serait également dans le viseur, des membres du collectif ayant lancé un ultimatum au réseau social pour qu’il respecte la vie privée des utilisateurs.

L’année dernière, les appels à la désobéissance avaient rassemblé plusieurs milliers de protestataires dans le monde, dont des centaines à Trafalguar Square, portant tous le célèbre masque de Guy Fawkes. De nombreuses cyberattaques avaient alors été reportées contre des sites gouvernementaux et banques nationales.

L’appel vise également à ranimer « la flamme de la protestation » en appelant à l’union des différents mouvements face à l’austérité. Le collectif soutien notamment le mouvement Occupy qui lutte partout dans le monde contre les inégalités économiques, l’austérité et la dictature du monde de la finance.

Des protestataires ont commencé à se rassembler sur la page Facebook « Nov5th2013 – Liberation Day« . Un appel à soutien a également été lancé sur la plateforme WeSignIt.

ARTICLES SIMILAIRES