Accueil ACTUALITE Chaine humaine contre le nucléaire: victoire supplémentaire des anti-nucléaires

Chaine humaine contre le nucléaire: victoire supplémentaire des anti-nucléaires

1139

Ce samedi 9 mars, à Paris, 20 000 personnes se sont réunis pour former une grande chaine humaine afin de protester contre la politique nucléaire de l’Etat français.

C’est un véritable succès pour les organisateurs, qui, après une opération similaire l’an passé entre Lyon et Avignon, ne s’attendaient peut-être pas à une mobilisation si importante. Et pourtant, la capitale a bien été encerclée par ces milliers de français venus commémorer le triste anniversaire du drame de Fukushima, sans oublier celui de Tchernobyl, encore très présent pour toute une génération de personnes.

A chaque point de rassemblement, des festivités ont eu lieues: spectacle de danse, improvisation théâtrale, concert; des tables d’informations étaient tenues par les différentes organisations ayant lancées cet appel. Actualutte était auprès des syndicalistes de Sud Rail, aux abords de la gare Saint-Lazare dans le 8ème arrondissement de Paris. Deux lieux ont été encerclés par les manifestants: la gare elle-même, puisque symbole du transport des déchets nucléaires et le bâtiment d’Areva, un des leader mondial du nucléaire.

Ensuite, toutes les chaines se sont déployées et se sont rassemblées pour n’en former plus qu’une: l’apothéose d’une journée qui vu la mobilisation de nombreuses organisations citoyennes.

De nouvelles manifestations sont d’ores et déjà prévues par les organisateurs, sur le même modèle de la chaine humaine. Toutes les informations seront bientôt disponibles sur notre site internet.