Accueil ACTUALITE USA : Maddy, 12 ans, exclue de son équipe de foot parce...

USA : Maddy, 12 ans, exclue de son équipe de foot parce qu’elle est.. une fille

1709

Aux Etats-Unis, l’histoire d’une petite collégienne de 12 ans fait grand bruit sur la toile depuis quelques jours et nous rappelle que l’égalité des droits est toujours loin d’être acquise. Maddy, élève de l’école privée « Strong Rock Christian » dans l’Etat de Géorgie a été exclue de son équipe de foot pour la simple raison qu’elle est une fille. Dans un communiqué envoyé à une chaîne locale, l’école indique que leur «politique officielle est que les collégiennes [notre équivalent de la middle school américaine, NDLR] jouent à des sports de filles, et que les collégiens jouent à des sports de garçons». Une explication qui semble tout droit sortie du Moyen Age et qui a provoqué la mobilisation des internautes et le lancement d’une pétition.

La mère de Maddy, Cassy Blythe,  a pu s’entretenir avec le directeur de Strong Rock Christian pour en savoir plus sur les raisons d’exclusion de sa fille.

«Il s’inquiétait

  1. que les garçons puissent avoir des pensées impures
  2. que les discussions de vestiaire seraient trop dures pour elle
  3. que les garçons et les filles ne devraient être en compétition dans aucun sport
  4. qu’il y a d’autres sports auxquels elle peut jouer
  5. qu’en tant qu’école privée, ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient
  6. qu’il avait prié sur le sujet et que c’était la bonne chose à faire.

Il a aussi cité la Bible en disant que les hommes et les femmes sont créés comme des égaux mais différents, et qu’ils ne devraient donc pas être autorisés à faire les mêmes sports.»

« Let her play »

Cassy Blythe juge ridicule et choquante la position du directeur. Sa fille disposant de son propre vestiaire, elle estime que « ce n’est pas la faute de Maddy si les garçons ne peuvent pas contrôler leurs pensées ou leurs envies. Ils doivent apprendre à contrôler ce qui se passe chez eux, tout comme Maddy». Pour soutenir Maddy, sa famille a lancé une page Facebook du nom de « Let her play » (Laissez la jouer), elle a rassemblé en quelques jours plus de 45 000 personnes.

Une pétition lancée pour faire pression sur l’école

We Sign It, une plateforme internationale a lancé une pétition qui sera transmise au président Barack Obama pour soutenir Maddy dans son combat et exiger un accès des femmes à tous les sports puisque le cas de Maddy serait loin d’être isolé.

> Signer la pétition sur We Sign It

letherplay (1)