Accueil ACTUALITE Luciano et les autres …

Luciano et les autres …

1947

Mobilisations populaires contre la corruption policière en argentine
Par Los Ojos de Anita

Tout le monde le sait : Luciano Arruga a été tué par la police et l’état est responsable de sa disparition. C’est parce qu’on le savait, qu’anonymes, familles et organisations sociales marchent à Lomas del Mirador, dans la proche banlieue Ouest de Buenos Aires, dans la ville de la Matanza, ce 31 janvier 2015, 6 ans après la disparition soudaine de cet adolescent de 16 ans, pour avoir refusé de voler pour le compte de la police.

Aujourd’hui, il y a cependant quelque chose de différent. La famille, les amis, les organisations sociales ne recherchent plus Luciano. Il a été retrouvé il y a quelques mois, enterré comme anomyme au Cimetière de Chacarita, où la famille avait pourtant déjà cherché sans relâche le corps de Luciano. Aujourd’hui la lutte pour Luciano continue mais avec d’autres perspectives : celle de connaitre la verité, celle de la lutte pour que la justice soit rendue, et celle pour la mémoire. La lutte continue car Luciano n’est pas une histoire isolée, un fait divers. C’est une histoire partagée, répétée, trop de fois déjà. L’histoire de chaque quartier marginal, de chaque bidonville où les jeunes sont perçus comme des menaces aux yeux des policiers et disparaissent. On en compte environ 4200 depuis le retour de la « démocratie » en 1983.

La cas de Luciano Arruga fait mal. Car cela fait mal de perdre un jeune de 16 ans du fait de la corruption policière et politique. Mais le cas Luciano Arruga nous donne également de l’espoir, car année après année, grâce à la lutte des familles, des organisations sociales et populaires, mais aussi grâce à l’accompagnement des médias alternatifs, nous avons réussi à dévoiler une partie de la vérité sur cette affaire.

Après avoir été arrêté par la police, sans que la famille le sache, Luciano a été écrasé par une voiture sur l’autoroute proche du commissariat. Alors que la famille le recherchait depuis 5 ans déjà, il a été entérré dans le plus grand secret.
Les familles des disparus d’hier et d’aujourd’hui continuent à marcher et lutter pour retrouver leurs proches. Ils continuent à marcher pour dénoncer la corruption politique et policière.

Voici des images cette mobilisation :

ARTICLES SIMILAIRES