Accueil ACTUALITE La grève de la faim perdure à Guantanmo

La grève de la faim perdure à Guantanmo

1205

Obama avait promis lors de son premier mandat de fermer la prison de Guantanamo, sans s’entendre sur le sort des prisonniers, pour qui les sévices subis depuis le début de leur incarcération commencent à peser lourd.

Depuis maintenant 12 semaines, c’est une grève de la faim qu’opèrent près de 130 prisonniers sur les 166 recensés dans la prison. Loin des valeurs des Droits de l’Homme sur lesquels aiment se reposer les dirigeants américains de tous bords, cette prison est la quintessence de l’horreur moderne : isolée, les abus commis par quelques militaires américains ont fait la une des presses du monde entier.

Les prisonniers, dont certains attendent encore de savoir les raisons profondes de leur présence en ce lieu morbide, protestent contre des conditions d’enfermement inhumaines qui durent depuis maintenant 11 ans ! Une incarcération sans jugement, ni charge, voilà l’idée démocratique que présente à la face du monde depuis une décennie ce pouvoir étasunien devenu fou.

 Cette protestation, tout à fait légitime pour un militaire, ferait suite à une lecture biaisée de textes religieux. Toujours est-il que depuis le 6 février, le nombre de gréviste augmente sans cesse, et ce sont désormais des personnels médicaux qui renforcent les équipes sur place afin de leur sauver la vie.

Cette situation a été condamnée par de nombreuses organisations internationales, toutes dénonçant l’attitude aveugle des USA face à cette situation. On retrouve notamment Human Right Watch ou encore La Croix-Rouge.

ARTICLES SIMILAIRES