Accueil ACTUALITE Hold up : qui sème le vent récolte la tempête

Hold up : qui sème le vent récolte la tempête

473

« Hold-up » intellectuel !

D’abord, malgré la forme prétendument « documentaire » ce n’est pas une « enquête » mais un argumentaire de conviction sans preuve solide et qui nous manipule. Pourquoi ?
Car il s’appuie sur notre frustration et notre colère légitimes par rapport à une mauvaise gestion de la crise, au confinement, au port du masque. Notre émotion est donc exploitée.

Procédés malhonnêtes

Le film reste suffisamment vague pour que chacun.e y projette ses convictions, et il fait exprès de ne jamais conclure afin qu’on ait l’impression de tirer nous mêmes, librement, les conclusions.
On nous présente sans cesse des paroles d’autorité, mélangées à plein d’autres semblant aller dans le même sens, mais qui s’expriment le plus souvent sans véritable source ni preuve sérieuse.
Le but du film est donc de nous apeurer, de nous rendre méfiant.e.s de toute autre source d’information, de nous perdre dans une série d’arguments difficiles à démêler, et surtout de nous culpabiliser.

L’impact du film

Les grands médias tombent dans le piège tendu en dénonçant le caractère mensonger et complotiste du propos … et renforcer ainsi l’impression des personnes déjà méfiantes et convaincues par le film !
Ne parlons même pas des politiques : pour la plupart ils sont brocardés pour leur mauvaise gestion et/ou leur complicité dans la crise qui nous frappe, et donc décrédibilisés d’eux-mêmes …

Raisonnons un peu ?

Ceux à qui le crime profiterait selon le film (big pharma, gafas, etc) … sont tout aussi impactés par la crise que nous le sommes.
Par ailleurs, demandons-nous toujours qui parle, avec quel degré d’expertise, avec quelle fiabilité et quelle confirmation de leurs pairs.
Imaginons également le nombre de complices qu’il faut pour ménager un complot secret : plus il est grand, plus la théorie devient improbable voire absurde.
Enfin, gardons à l’esprit que tout discours complotiste est victimaire et accusateur et c’est exactement le cas ici.

Le résultat :

On obtient des spectateurs perdus et craintifs, sans aucune solution proposée et qui sont sommés de partager et diffuser le film en ultime manipulation.
Des problèmes réels sont listés au début, mais aucune issue n’est offerte, or il y aurait des sujets de lutte : boycott des gafas, réduire la déforestation, etc.
La théorie complotiste nous bloque dans un faux constat sans échappatoire, nous fait accepter une situation sans agir sur le monde, et surtout nous divise et nous détourne de problèmes réels.

Alors au lieu de cela, informons-nous mieux, exerçons notre esprit critique, parlons-nous respectueusement et luttons ensemble sur de vrais thèmes !