Accueil ACTUALITE Des ouvriers réprimés au Bangladesh

Des ouvriers réprimés au Bangladesh

1328

Décidément, il ne fait pas bon d’être ouvrier sur cette planète. Alors qu’en France, et plus globalement, en Occident, les ouvriers sont les victimes invisibles des financiers et dirigeants de tout poil, au Bangladesh, quelques jours seulement après l’effondrement de l’immeuble qui a causé la mort de plus d’un millier de personnes, des ouvriers ont vu leur manifestation réprimée par la police nationale, faisant plus d’une cinquantaine de blessés officiellement.

Les opérations menées par les ouvriers du textile s’inscrivent dans un vaste mouvement réclamant notamment une hausse des salaires et des conditions de travail – notamment de sécurité – améliorées. Dans leurs actions, ils ont ainsi coupé une route qui conduisait à des usines de textiles dont les clients principaux ne sont autres que Walmart et Carrefour. Environ 20 000 personnes ont participé à ces mouvements.