Accueil ACTUALITE Chili: les internautes demandent au nouveau président mexicain de partir

Chili: les internautes demandent au nouveau président mexicain de partir

1107

Le jeudi 20 septembre 2012, le nouveau président mexicain, Enrique Peña Nieto, a commencé sa visite au Chili, la quatrième étape de sa première tournée dans les pays centre et sud-américains.

Après un dîner privé avec le président Sebastián Piñera, il devait rencontrer le lendemain matin les principaux hommes d’affaires du Chili et il s’est ensuite rendu en visite officielle au Palais de la Moneda. Peña Nieto a remercié le président Piñera de son hospitalité sur son compte Twitter (@EPN) :

@EPN: Je remercie le président @sebastianpinera pour son hospitalité et une rencontre fructueuse. Notre relation avec le Chili relationship demeure stratégique.

Cependant, il n’y a pas eu que conférences, poignées de main et protocole. Des membres de la branche chilienne du mouvement #YoSoy132 ont dénoncé l’arrestation de six d’entre eux – dont un d’origine mexicaine – pour avoir manifesté place de la Moneda contre la visite du nouveau président.

Dans le même temps, sur Twitter, les internautes chiliens ont accueilli le chef d’Etat mexicain avec le hashtag  #VetedeChilePeñaNieto (”quitte le Chili Peña Nieto”). Les internautes mexicains y ont répondu, suscitant un échange qui a fait de ce hashtag un trending topic. Les commentaires allaient du soutien aux mouvements étudiants dans les deux pays à des blagues et des remarques sarcastiques sur la rencontre de deux des hommes politiques actuels les plus controversés d’Amérique latine. Voici quelques-unes de ces réponses :

Le Chilien Max Barata (@MaxBarata) a plaisanté :

“Que demanderiez-vous au président imposé  à son arrivée au Chili ?” Image partagée par @YoSoy132chile sur Twitter

@MaxBarata: Piñera et Peña Nieto. Il manque Lex Luthor et Dark Vador pour parler de “Sommet”.

Quant à Chascas Valenzuela (@elchascas), il imaginait à quoi pouvait ressembler la rencontre entre les deux chefs d’Etat :

@elchascas: Un dialogue entre Peña Nieto et Piñera, ça doit être un peu comme un sketch. Tous les deux, parlant de pauvreté, d’hélicoptères et de golf tout à la fois.

Sur son compte parodique, la journaliste Carmen Aristegui (@Aristegui_CNN) s’est montrée directe :

@Aristegui_CNN:#VetedeChilePeñaNieto Non ! Qu’il y reste ! On vous l’offre !

Ce à quoi Alonso Damian (@AlonsoDamian) d’Iquique au Chili a répondu :

 @AlonsoDamian: @Aristegui_CNN non merci ! On vous envoie Piñera si vous voulez

Au Mexique, le Comité justice et droits de l’homme 132 (@ComiteDH132) a fait la comparaison suivante :

@ComiteDH132: La seule différence entre le pinochetisme et le priisme c’est qu’ici, en effet, la dictature était parfaite… #VeteDeChilePeñaNieto

au même moment Gaby (@Gigi_091) faisait remarquer :

@Gigi_091: Les manifestations au Chili contre Peña Nieto, ce n’est pas de l’information pour Televisa ? Mais une panne de courant à la Chambre des députés, si…

Et Enrique J. Bautista (@kmach02) de Tabasco au Mexique a commenté le lien qui s’est créé entre les internautes des deux pays par le biais de ces protestations en ligne :

@kmach02: #VetedeChilePeñaNieto et en ce jour le Chili et le Mexique se sentent plus frères que jamais… ils se battent pour l’éducation et nous nous battons contre l’imposition

Creative Commons License Ecrit par Elizabeth · Traduit par Sarah Labetoulle