Accueil ACTUALITE %ATTAC% à lille contre HSBC et BNP

%ATTAC% à lille contre HSBC et BNP

Manifestation animée par l’église de la trés sainte consommation sous la houlette d’%Attac%.
Des photos et vidéos de l’action menée le 20 février à Lille contre les banques HSBC et BNP Paribas suite aux nombreux scandales financiers qui émaillent les activités de ces banques aux comportements spéculatifs, fraudeurs et anti-démocratiques.
Banques voyoux qui proposent des moyens de frauder le fisc, qui vendent des services clé en mains pour pratiquer l’évasion fiscale à grande échelle, ces banques sont sous surveillance étroites des magistrats de nombreux pays.

Pour la BNP par exemple, les fichiers du Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) permettent de reconstituer 56 montages de « sociétés commerciales internationales » (international business companies) – un statut assimilable à celui du trust –, créées à partir de ses filiales à Jersey et en Asie (Singapour, Hongkong et Taïwan), aux îles Vierges britanniques, aux Samoa, aux Seychelles, à Hongkong et à Singapour.
Avec 214 filiales, BNP Paribas vient largement en tête du palmarès des banques françaises en ce qui concerne la présence dans les paradis fiscaux : 40 filiales au Luxembourg, 21 en Irlande, 7 en Suisse, 12 dans les îles Caïmans qui sont réputées pour être un véritable trou noir de l’économie mondiale.

En ce qui concerne HSBC, selon les enquêteurs, 180,6 milliards d’euros auraient transité, à Genève, par les comptes HSBC de plus de 100 000 clients et de 20 000 sociétés offshore, très précisément rien q’entre le 9 novembre 2006 et le 31 mars 2007. Une période correspondant aux archives numérisées dérobées chez HSBC PB par Hervé Falciani, ancien employé de la banque. Cette activité est toujours florissante et se délocalise d’autant plus que les différents pays font pression sur la Suisse et les banques en particulier.
Plus de 5,7 milliards d’euros auraient été dissimulés par HSBC dans des paradis fiscaux pour le compte de ses seuls clients français. Mais dans le panel des fraudeurs, on découvre des trafiquants d’armes ou de stupéfiants, des financiers d’organisations terroristes, des hommes politiques de toutes nationalités, des vedettes du showbiz, des icônes du sport ou des capitaines d’industrie…

Voilà donc le groupe de manifestant qui s’est opposé de façon humoristique à ces banques, sous la houlette d’%Attac% Lille :

ARTICLES SIMILAIRES