Accueil ACTUALITE Les lobbys du cinéma transmettent à Obama la liste des sites « pirates »...

Les lobbys du cinéma transmettent à Obama la liste des sites « pirates » à abattre

3303

La Motion Picture Association of America (MPAA), un puissant lobby du cinéma vient – comme chaque année – de transmettre à l’administration d’Obama une liste des sites « pirates » qu’elle souhaite voir disparaître de la toile.

La MPAA est une association interprofessionnelle américaine qui défend les intérêts des six plus grands studios hollywoodiens sur le territoire des États-Unis. Fondée en 1922, elle regroupe aujourd’hui Paramount Pictures, Sony Pictures Entertainment, Twentieth Century Fox, Universal City Studios LLLP, Walt Disney Studios Motion Pictures et Warner Bros. Entertainment Inc, 6 poids lourds de l’industrie du cinéma.

Le département américain du commerce l’a invité fin septembre à actualiser la liste des sites « pirates » qui touchent aux intérêts de l’industrie du cinéma. Dans un courrier daté du 25 octobre, la MPAA s’est employée a dénoncer des dizaines de sites internet proposant du streaming, du téléchargement ou encore des liens torrent. Le lobby précise que « cette liste ne se veut pas exhaustive, mais constitue plutôt une tentative d’identification des sites illustrant la nature et l’étendue du problème » relatif à la contrefaçon et aux atteintes au droit d’auteur sur Internet.

Voici une liste des principaux sites concernés :

Sites de peer-to-peer
Extratorrent.com – Ukraine
Kickass.to – Canada
Kuaibo.com – Chine
Rutracker.org – Russie
ThePirateBay.sx – Suède
Torrentz.eu – Canada
Xunlei.com – Chine

Sites de téléchargement direct et de streaming
Extabit.com – Pays-Bas
Netload.in – Allemagne
Nowvideo.sx – Pays-Bas
Putlocker.com – Royaume-Uni
RapidGator.net – Russie
Uploaded.net – Pays-Bas
VK.com – Russie

Sites indexant des liens
Cuevana.tv – Argentine
Primewire.ag – Estonie
Filmesonlinegratis.net – Brésil
Free-tv-video-online.me – République Tchèque
Megafilmeshd.net – Brésil
Movie4k.to – Roumanie
Seriesyonkis.com – Espagne
Solarmovie.so – Lettonie
Telona.org – Suède
Yyets.com – Chine

Newsgroups
Usenext.com – Allemagne

Plusieurs sites ont disparu de la liste depuis l’année dernière. On citera notamment IsoHunt, un moteur de recherche de liens torrent qui a fermé il y a quelques jours suite à un arrangement avec la MPAA. Il devra tout de même verser pas moins de 110 millions de dollars.

L’association a également invité l’administration Obama à poursuivre ses efforts contre les sites représentant une « menace immédiate pour le commerce légitime (…) et la compétitivité américaine ». Après avoir reçu toutes les doléances des ayants droit sollicités, le département américain du commerce devrait publier dans les prochains mois une liste officielle des acteurs qu’il tentera d’éliminer. [Voir la liste publiée en décembre 2012]

Source : Pc Inpact / C