Accueil ACTUALITE Deuxième Grati Feria: un anniversaire sous le soleil

Deuxième Grati Feria: un anniversaire sous le soleil

1494

A l’occasion de l’anniversaire du 15M a eu lieu ce dimanche 12 mai la seconde Grati Féria organisée par Démocratie Réelle Maintenant Paris, un mois presque jour pour jour après le premier évènement.

Pour rappel, une Grati Féria, donc, est un marché gratuit, où chacun apporte ce qu’il peut et donne ce qu’il veut. Il ne s’agit pas de troc, mais bien d’un échange, d’une économie de partage, on peut aussi prendre sans donner et vice versa.

Cette deuxième expérience de fête de la gratuité était quelque peu différente de la première puisque du Métro Bourse (lieu alors choisi pour sa symbolique) l’évènement se renouvelait dans un lieu plus populaire, sur la place Stalingrad. Les dons ont été tout aussi généreux, bénéficiant à des personnes très différentes, comme lors de la première festivité. Toutefois le lieu plus vivant a permis de faciliter les échanges entre les personnes. Les organisateurs se félicitent de cet aspect essentiel puisqu’il pérennise la convivialité entre les participants.

Les dons étaient principalement des vêtements et des livres. On retrouvait également des dvd, des cd ou d’autres produits similaires. L’avantage de ces produits, c’est qu’ils offrent aux participants la possibilité de discuter. Un tel exprimera sa préférence pour tel livre, un autre son intérêt pour tel film. Et c’est un joyeux bric à brac qui va du fer à repasser, au ventilo, des feutres aux sacs, et même une poussette quasi neuve ! D’autres ont apporté de la nourriture, alors distribuée pendant de l’assemblée Populaire.

Du côté du nombre de participants, cette journée était également une réussite. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance puisqu’entre les vacances scolaires et les jours fériés, la tentation de fuir la capitale parisienne était réelle, d’autant qu’à Notre-Dame des Landes se déroulait une chaine humaine, qui a réuni près de 40 000 personnes ! Outre les indignés habituels, on a donc retrouvé des passants intrigué-e-s qui finalement se sont pris au jeu une fois l’effet de surprise passé. Par ailleurs, des artistes sont venus faire don de leur art, ce qui manquait à la première Grati Féria, qui, à sa décharge, s’était déroulée sous une pluie battante. Ainsi, une troupe de théâtre, des musiciens et d’autres artistes se sont succédé.

Finalement, c’est avec l’intime conviction qu’il faudra recommencer encore et encore que les organisateurs ont achevé cette journée. Si quelques critiques ont été émise concernant une Assemblée Populaire parfois désordonnée, de nombreuses personnes souhaitent désormais s’investir pour que la prochaine soit une fête encore plus populaire, plus conviviale et donc, plus porteuse. Les indignés nous donnent rendez-vous le 21 juin, à l’occasion de la fête de la musique, au même endroit, place Stalingrad à Paris. Ceux qui le souhaitent, peuvent d’ores-et-déjà rejoindre le mouvement et apporter leur aide. L’ensemble des informations est disponible à l’adresse suivante: http://paris.reelledemocratie.net/

De notre correspondante sur place, Clo CBH.