Accueil ACTUALITE Choisi pour représenter l’humanité, il est jugé pour les conséquences des actes...

Choisi pour représenter l’humanité, il est jugé pour les conséquences des actes de son espèce

2579

« Après la quasi-totale disparation de l’espèce humaine, dans un tribunal d’animaux, animé par l’excentrique juge MagiCJacK, un homme, David Carniste est choisi pour représenter l’humanité. Il est jugé pour les conséquences des actes de son espèce. S’engage alors un long procès où l’être humain est pour la première fois jugé par une autre espèce que la sienne. »

C’est un court métrage subversif qu’a réalisé Maxime Ginolin, jeune réalisateur français et défenseur de la cause animale. Le style est osé et percutant, il vise à faire réagir face aux abus de l’Humanité sur le monde qui l’entoure. En quelques jours, « Le jugement » a déjà été vu près de 100 000 fois suscitant le débat et la réflexion. Objectif atteint.

« C’est au-delà de tout ce que je pouvais espérer » s’est réjoui Maxime. « Je suis si heureux de voir tant de gens de tout horizon se poser les bonnes questions et s’intéresser à la situation catastrophique de notre monde. Ce constat ne fait que me conforter cette idée que j’ai toujours eue : que les êtres humains s’élèvent dès l’instant où ils ont accès à des alternatives de connaissances face à la propagande omniprésente de l’obscurantisme politique, religieux, culturel et médiatique. »

Avec CitizenPost

ARTICLES SIMILAIRES