Accueil ENVIRONNEMENT Bornéo : La forêt tropicale presque réduite à néant par la déforestation

Bornéo : La forêt tropicale presque réduite à néant par la déforestation

5711

L’île de Bornéo est un lieu de grande biodiversité, mais la disparition de la forêt tropicale humide est une menace pour de nombreuses espèces végétales et animales. La déforestation a atteint 80% de la surface boisée depuis 1990 et pourrait à terme faire disparaître entièrement la forêt.

Des chercheurs des universités de Tasmanie, Papouasie-Nouvelle-Guinée et de l’institut américain Carnegie ont souhaité savoir à quel point était touchée la forêt. Ils ont collecté des images satellites de 1990 à aujourd’hui afin de mesurer l’évolution de la déforestation. Le constat est dramatique, sur 364 000 km2 de terrain couvert par la végétation en 1990, il ne reste aujourd’hui que 45 400 km2 de forêt tropicale.

Publiée dans le magazine Plos One, leur étude montre de gros contrastes selon les différentes régions de la Malaisie. Ainsi, dans l’état de Brunei, 46% de la forêt à disparue contre 92% dans l’état de Sabah et 97% dans celui de Sarawak.. Les raisons de ce recul sont triples. Incendis (parfois criminels), exploitation du bois et mise en place de nouveaux espaces pour les cultures, notamment l’huile de palme.

« Ces deux états (Sabah et Sarawak) sont le des centres de production d’huile de palme et d’exploitation de bois. Sarawak en particulier, est le lieu d’implantation d’origine de nombreuses entreprises malaisiennes qui opèrent entre autre en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans les iles Salomon, en Afrique Tropicale et en Guyane. Dans bien d’autres pays, ces entreprises pratiquent une exploitation à outrance des ressources car elles ne recherchent que la maximisation des profits à court terme » accusent les chercheurs.

 6180311

L’évolution du couvert végétal à Sarawak entre 1990 et 2009. Crédit : Jane E. Bryan

La forêt de Bornéo abrite pourtant l’un des écosystèmes les plus riches en biodiversité sur Terre et elle est censée être protégée. On y trouve des espèces animales menacées comme l’orang-outang, l’éléphant de Bornéo, la panthère nébuleuse ou le rhinocéros de Sumatra… Entre 1994 et 2007, plus de 400 nouvelles espèces ont été découvertes dans la forêt tropicale de Bornéo selon WWF. Depuis 2007, 124 nouvelles espèces ont été mises au jour dont l’insecte le plus long du monde, une grenouille sans poumon, un serpent orné de flammes, un escargot ninja qui envoi des flèches d’amour à sa partenaire…

Source : Sciences et Avenir