Accueil ECONOMIE Amazon : Les intérimaires d’origine étrangère surveillés par des néonazis

Amazon : Les intérimaires d’origine étrangère surveillés par des néonazis

1464

C’est un véritable scandale qui a éclaté autour d’Amazon, le libraire en ligne américain, après la diffusion d’un reportage télévisé traitant des conditions de travail des intérimaires d’origine étrangère.

Celui ci révèle notamment que dans la région de Hesse en Allemagne, les intérimaires étaient sous-payés et logés dans des villages de vacances surpeuplés. Le plus grave est qu’Amazon a recruté des vigiles néonazis, ceux ci espionnaient et harcelaient les intérimaires.

La ministre allemande du Travail Ursula von der Leven a demandé ce week end à ce qu’une enquête soit rapidement menée sur les conditions de travail chez Amazon. Les agences d’intérim qui travaillaient avec le libraire sont menacées de fermeture.

Selon la Südddeutsche Zeitung, Amazon a finalement annulé ce lundi 18 février le contrat qui la liait avec l’entreprise de sécurité Hensel European Security Services (H.E.S.S.), qui employait les vigiles.