Retour prochain des ultra riches

    228

    En France, ils seraient 3250 foyers considérés comme ultra-riches se partageant 400 milliards d’euros.

    Gabriel Zuckman, professeur à Berkeley, avec deux autres chercheurs, a mené une étude sur les paradis fiscaux. Conclusion : non, les ultra-riches ne déclarent pas toute leur fortune aux impôts. 140 milliards d’euros restent planqués loins des griffes des caisses de l’Etat. Ce qui augmente leur richesse de 30%.

    Les « juste très riches » quand à eux, ne détournent que 300 milliards « offshore ». Soit quelque 15% du PIB, qui fait de la France un champion de la fraude fiscale.

    Donc, d’après Macron, ces 450 milliard qui devraient échapper à l’IFI s’il sont déclarés, vont quitter les paradix fiscaux pour revenir dans l’investissement productif des TPE et PME ?

    Quand on sait que grâce aux niches fiscales et aux avocats et comptables fiscalistes il s’arrangent pour ne payer que 21% voir moins par la fraude (dernières statistiques disponibles de la DGFIP)

    Et la vache mauve emballe la plaque de chocolat bien sagement…?

    Source : Le canard enchaîné (04/10/2017)