#Justice pour les #VIP : Qui vole un oeuf va en #prison, qui vole un boeuf prend du #sursis.

    111

    Dans le premier procès des « biens mal acquis » par des chefs d’Etats africains, Teodorin Obiang, fils du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, a été déclaré coupable de blanchiment d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d’abus de confiance et de corruption.

    Le tribunal correctionnel de Paris l’a donc justement condamné le vendredi 27 octobre à trois ans de prison avec sursis et 30 millions d’euros d’amende avec sursis.

    Quoi qu’il en soit, Teodorin Obiang ne s’est de toute façon pas présenté à son procès.

    Le tribunal a quand même ordonné la confiscation de l’ensemble des ses biens saisis en France.

    Ne doutons pas que toute sa fortune mal acquise ne dormait qu’ici. En Afrique, peut-être, on ne connaît pas les paradis fiscaux.

    La justice, dit-on, est aveugle, mais parfois la justice est trop cruelle ….

    Source AFP france24